COMITE DE MASSIF DES VOSGES


Félicitations à ma suppléante et collègue conseillère régionale Denise Buhl, également Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la Montagne, de la Ruralité et du Patrimoine local, qui devient Présidente de la Commission Permanente du Comité de Massif des Vosges. Elle suivra avec la plus grande attention tous les dossiers et notamment ceux de notre circonscription, particulièrement concernée par cette thématique.


Le comité de massif des Vosges, renouvelé dans le cadre de la loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne du 28 décembre 2016, et suite aux élections locales et régionales, s'est réuni ce mardi 22 février 2022 à Strasbourg. Madame Josiane Chevalier, préfète de la Région Grand Est et préfète coordinatrice du massif va coprésider le comité de massif avec Denise BUHL, maire de Metzeral et vice présidente de la région Grand Est. Elles s’appuieront sur l’expertise de Sylvain Mathieu, conseiller régional de la Région Bourgogne Franche Comté, partenaire financier.


57 membres représentatifs de la diversité des acteurs du massif composent ce comité. Il a pour mission de définir les objectifs et les actions pour le développement, l'aménagement et la protection du massif des Vosges qui s'étend sur 580 communes, 6 départements et 2 régions (Grand Est et Bourgogne­ Franche-Comté).


Le comité a notamment pris connaissance des orientations retenues par l'État, par les régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté ainsi que par les 6 départements du massif pour le futur contrat de plan Interrégional Etat-Région Massif des Vosges (CPIER) 2021/2027.


La transition écologique et climatique guideront ces orientations. Une ambition commune: préserver les ressources, les milieux naturels et les paysages caractéristiques de la montagne, en corrélation avec le développement des activités en montagne. Soutien à l'économie de montagne et à sa nécessaire mutation, à l'agriculture, à la filière bois locale, à l'artisanat, accompagnement des PME locales, optimisation des circuits courts, amorce de la rénovation du patrimoine et du bâti ancien, sont autant de chantiers à venir dans le cadre du CPIER.


Ce contrat est doté de ressources propres à hauteur de 74 millions d'euros (pour la période 2021-2027) complété par le Plan Avenir Montagnes


Annoncé par le premier ministre le 27 mai 2021 dans le cadre du plan France Relance, ce plan permet de mobiliser 35,6 millions d'euros supplémentaires abondés à parts égales par l'État et les régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté sur la période 2021-2022. Il vise à appuyer la transition écologique et économique du tourisme de montagne, notamment en faveur de meilleurs hébergements, de meilleurs services, la résorption de friches touristiques, des mobilités décarbonées du premier au dernier kilomètre et l'appui à la diversification des stations d'hiver.


Le dernier CPIER 2014/2020 a permis de mobiliser plus de 58 millions d'euros pour 470 projets d'un montant proche de 200 millions d'euros.



Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square