DROIT DE REPONSE

DROIT DE REPONSE SUITE A L’ARTICLE PARU LUNDI 16 NOVEMBRE DANS LES « CHUCHOTEMENTS » DE LA PRESSE RÉGIONALE


Vous trouverez ci-dessous le droit de réponse de M. Jacques CATTIN suite à l'article paru dans la presse régionale le lundi 16 novembre 2020 :

"Je souhaite apporter une réponse à l’article paru le 16 novembre 2020 dans la rubrique « Les Chuchotements » des éditions des DNA et de l’Alsace.

Premièrement, je réfute catégoriquement les propos qui m’ont été attribués à tort dans le compte-rendu de séance, le brouhaha dans l’hémicycle et les masques ne facilitant pas l’attribution des paroles prononcées.

La vidéo de cette séance, que chacun peut consulter sur le site de l’Assemblée nationale, en atteste aisément.

Le Ministre de la Santé a contribué à provoquer cette ambiance délétère en faisant croire tout d’abord que le vote remporté par l’opposition, en début de séance, et en l’absence d’un quorum favorable à la Majorité, proposait la fin de l’état d’urgence sanitaire, alors qu’il concernait la clause de revoyure pour décembre au lieu de février 2021 pour juger des résultats du confinement.

Puis en remettant au lendemain les votes devant intervenir en soirée pour s’assurer du rejet des amendements des groupes minoritaires.

Enfin, demander à l’opposition de quitter l’hémicycle est-ce digne d’un Ministre de la République ?

Ensuite, je dénonce avec la plus grande fermeté les propos diffamatoires à mon égard tenus par certains députés.

Mon intervention orale concernant l’amendement en faveur de la réouverture des salons de coiffure, qui a eu lieu 30 minutes avant celle du ministre Véran, témoigne d’un comportement digne dans le cadre de ma fonction, n’en déplaise à ces adeptes de basses manœuvres politiciennes.

Plutôt que de polémiquer et de discréditer un collègue, ces parlementaires auraient mieux fait de se joindre aux cosignataires, dont je fais partie, du courrier demandant au Directeur de l’OMS de permettre à Taïwan de rejoindre cette instance mondiale afin de nous permettre notamment de bénéficier de leur traitement exemplaire de cette maladie sur leur territoire.

Enfin, ayant moi-même perdu trois membres de ma famille suite à la Covid 19 ce printemps, je réitère toute ma reconnaissance au personnel médical, au sein duquel nombreux sont ceux qui partagent ce sentiment d’un certain amateurisme du Gouvernement dans la gestion de cette crise sanitaire."






Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon