LUTTE CONTRE L'ISLAMISME RADICAL : LE PROJET DE LOI SUR LES SEPARATISMES EST-IL A LA HAUTEUR ?



Le projet de loi confortant le respect des principes de la République est actuellement en débat au Parlement. Il est sensé traduire une volonté : celle d’endiguer l’expansion d’un islamisme politique, militant, qui a pour projet de faire plier la laïcité et d’imposer la charia aux lois de la République.

De fait, consécutivement aux attentats qui secouent notre pays depuis 2015, plus d’un professeur sur deux dans les réseaux d’éducation prioritaire reconnait s’être déjà censuré dans son enseignement, pour éviter tout incident. Près de 40% d’entre eux signalent également des contestations sur la question des signes religieux ostentatoires à l’école. A l’extérieur des établissements scolaires, les mosquées salafistes se multiplient et sur la centaine recensée par les services de renseignement, seules 7 ont été fermées à ce jour. Parallèlement, les expulsions d’étrangers radicalisés peinent à se mettre en place : seulement 231 ont été décidées fin 2020, sur les quelques 4000 étrangers inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Aujourd’hui, les spécialistes des questions migratoires s’accordent sur l’existence d’un lien entre la communautarisation de certains territoires français et la pression démographique de l’immigration. En moins de 15 ans, le nombre des titres de séjour délivrés s’est envolé de + 50%, et en même temps, le nombre de reconduites à la frontière, pour réguler l’immigration clandestine, a atteint historiquement son niveau le plus bas.

Aussi, si cette loi sur les séparatismes, fort opportunément rebaptisée « loi confortant le respect des principes de la République », était sans doute nécessaire et urgente, demeure-t-elle pour autant à la hauteur du défi auquel notre pays doit répondre ?

Ce texte s’articule autour des points suivants : respect du principe de laïcité et de neutralité dans les services publics, contrôle des associations, défense de la dignité humaine (lutte contre la polygamie et les mariages forcés), mesures contre l’incitation à la haine, notamment en ligne, exercice des cultes et maintien de l’ordre public. S’il est toujours bon de rappeler certaines règles ou certains principes intangibles, il arrive un temps où, face aux enjeux qui découlent des défis que nous lancent les ennemis de la République, les rappels ne suffisent plus.

Aussi, je demande instamment, avec les collègues de mon groupe parlementaire, que soient fermés sans délais les 100 mosquées salafistes et salles de prières radicalisées. Nous réclamons encore l’expulsion effective des 4000 étrangers inscrits sur le FSPRT et condamnés à au moins 1 an de prison. Nous attendons que les mineurs étrangers non accompagnés fassent l’objet de contrôles renforcés et qu’il soit procédé à des enquêtes préalables poussées pour le recrutement dans tous les emplois sensibles. Et enfin, mais surtout, au-delà de la loi, nous souhaitons que soit inscrit dans la Constitution un «état de nécessité antiterroriste », qui se justifie au moins tout autant que l’état d’urgence sanitaire, et qui facilitera les expulsions ou rétentions administratives des auteurs menaçant la sécurité intérieure.

Mais pour dépasser ces dispositions, il est un point dont, il me semble, nous ne pourrons faire l’économie : doit figurer dans notre Constitution le principe d’un plafond d’immigration, qui sera fixé chaque année par le Parlement. Cet acte fort permettra à la France de décider souverainement du nombre d’étrangers qu’elle souhaite accueillir, en fonction de ses capacités réelles d’intégration.

Un véritable changement de paradigme s’impose en la matière : il constitue la seule réponse à cette question migratoire, dont chacun aura bien compris, qu’elle recouvre aussi des enjeux éminents de sécurité.


http://3v4lo.r.a.d.sendibm1.com/mk/mr/hco6o_h73g0F_D8IaHVstvG2gXDa9nqV_XXt4aGVKJpC7loKkO8xZhzXdzamwTKN7wiz7CxeJaik9HW8O6oyv6jPGO5pq86Iv6N77M1AYyA9


CAMPAIGN_2210550_41
.pdf
Download PDF • 321KB

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon