LUTTE CONTRE LE DEREGLEMENT CLIMATIQUE : AMENDEMENT ISOLATION DOUBLE VITRAGE


Jacques CATTIN est intervenu en séance le 13 avril 2021 pour défendre son amendement n°20762 concernant l'isolation des bâtiments appartenant à l'Etat.


M. le président.

La parole est à M. Jacques Cattin, pour soutenir l’amendement no 2762.

M. Jacques Cattin.

Le constat est édifiant : de trop nombreux bâtiments publics appartenant à l’État sont encore en simple vitrage, d’où une déperdition importante de chaleur et d’énergie. L’État incite constamment les particuliers à agir, notamment sur le double vitrage, permettant des économies d’énergie, ce qui est une très bonne chose. Or il doit montrer l’exemple et procéder à la rénovation énergétique de ses propres bâtiments en y installant du double vitrage dès que cela est possible.

M. Thibault Bazin.

Il a raison !

M. Jacques Cattin.

Cet amendement propose donc la mise en place d’un calendrier de travaux de rénovation des bâtiments publics appartenant à l’État. Vous me répondrez certainement, madame la ministre déléguée, que c’est déjà prévu, mais en réalité, comme beaucoup de mes collègues, je remarque, sans vouloir vous vexer, que la rénovation ne progresse pas beaucoup…

J’ajoute que le fait que le bâtiment soit classé ne constitue pas une excuse. Avant d’être élus à l’Assemblée nationale, nous sommes nombreux à avoir passé du temps en entreprise et dans les mairies. Pour ma part, je n’aurais pas souhaité venir à Paris sans que la mairie et l’école de mon village disposent d’un double vitrage ! (Applaudissements sur les bancs du groupe LR.)

M. Thibault Bazin.

Bravo, monsieur Cattin !

avril M. le président.

Quel est l’avis de la commission ?

M. Mickaël Nogal, rapporteur.

J’ai bien compris que notre collègue Cattin était préoccupé par la qualité du vitrage – un vrai sujet qui s’inscrit d’ailleurs dans le cadre plus global de la rénovation des bâtiments publics. Les bâtiments d’État font l’objet d’un accompagnement et d’un financement importants, avec 2,7 milliards d’euros dans le cadre du plan de relance, mais je laisse la ministre déléguée préciser ce point.

M. Jacques Cattin.

Il faut prévoir un calendrier et pas seulement en parler !

M. le président.

Quel est l’avis du Gouvernement ?

Mme Emmanuelle Wargon, ministre déléguée.

Le plan de relance 2021-2022 prévoit 2,7 milliards d’euros pour les bâtiments publics : 4 600 dossiers sont déjà identifiés pour être subventionnés (Applaudissements sur quelques bancs du groupe LaREM) , qu’il s’agisse des bâtiments les plus grands – les universités – ou de plus petits, dans lesquels nous recevons du public et logeons des fonctionnaires d’État. D’autre part, 1,3 milliard d’euros permettront de financer les bâtiments des collectivités locales, notamment les écoles, pour lesquelles il y a beaucoup de travaux à faire. La rénovation des bâtiments publics a démarré et elle est en marche. (Applaudissements sur quelques bancs du groupe LaREM.)

M. le président.

La parole est à M. Jacques Cattin.

M. Jacques Cattin.

La différence entre vous et moi, madame la ministre déléguée, c’est qu’avant d’être élu, j’étais chef d’entreprise et le suis toujours. On ne rénove pas en un an ou deux ans (Applaudissements sur les bancs du groupe LR) , mais avec un plan sur cinq ou dix ans. Agissez et ne faites pas simplement des effets d’annonce !


(L’amendement no 2762 n’est pas adopté.)

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon