TIRER LES LECONS DE LA CRISE SANITAIRE : UNE NECESSAIRE REFONDATION DE NOTRE SYSTEME DE SANTE

Au moment où l’épidémie de coronavirus prend un nouveau virage, force est de constater que la crise sanitaire aura durement éprouvé nos concitoyens et notre pays. Elle aura également ébranlé notre système de santé, que l’on croyait pourtant solide et bien préparé à la survenance de toutes sortes de cataclysmes.

Considérant les enjeux liés à la santé des Français, mon groupe parlementaire a tenu une Convention en Juin, lors de laquelle des propositions fortes ont été avancées. Pour mieux armer notre pays contre les risques pandémiques, il est indispensable de se doter des moyens de surveillance et d’analyse épidémiologique moderne. Il ne saurait non plus être fait l’économie de la mise en place de plans d’urgence et de réserves stratégiques (masques, tests, médicaments, lits…). A l’échelle européenne, enfin, une réserve sanitaire des stocks de médicaments et d’équipements stratégiques devrait voir le jour, adossée à la création d’une filière industrielle européenne de la santé et d’une autorité de coordination des réponses sanitaires de l’ensemble des Etats membres. Mais au-delà de ces mesures visant à prévenir et à contenir les épidémies, c’est tout notre système de santé qu’il convient de refonder.

Les politiques de santé, pour être efficaces, doivent être déclinées au plus près de nos concitoyens, en faisant l’objet d’une territorialisation. C’est ainsi que Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a demandé un transfert des compétences de l’ARS pour une meilleure efficience sur chaque département, mais il n’a pour l’heure, hélas, toujours pas été entendu.

Les hôpitaux eux-mêmes doivent pouvoir disposer de plus d’autonomie dans le recrutement des personnels, l’achat des équipements ou la réorganisation des services. Il faut encore qu’ils soient mieux articulés avec la médecine de ville, par une généralisation du dispositif « SAS » (service d’accès aux soins) pour les patients. Un budget renforcé de la politique de prévention pourrait compléter ces mesures.

Ces actions ne sauraient être complètes si elles ne se doublaient d’une politique résolue pour résorber les déserts médicaux, par les incitations à l’installation et le déploiement de la télémédecine. L’effort quantitatif sur le nombre de personnels soignants ne saurait davantage être différé, pas plus que la revalorisation des actes médicaux.

Enfin, si un seul enseignement de la crise sanitaire aurait dû être mis en évidence, c’est bien celui de la nécessité de renforcer la souveraineté de la France en matière de santé. Celle-ci passe par la création d’un fonds souverain visant à soutenir la recherche et l’innovation en santé et à financer les essais cliniques ainsi que les entreprises nationales de biotechnologie. La relocalisation des chaînes de production de médicaments stratégiques apparaît comme tout aussi cruciale, aux fins de garantir les niveaux de stocks sur le territoire. Le développement de la filière de l’e-santé revêt une toute égale importance par la généralisation du dossier médical partagé et l’uniformisation des systèmes d’informations des hôpitaux.


Parce qu’il n’est pas possible de transiger avec la santé de nos compatriotes, il importe que toutes ces mesures (consultables sur le lien https://republicains.fr/wp-content/uploads/2021/06/2021-06-11-lR-convention-sante.pdf) puissent être mises en œuvre. Mes collègues parlementaires et moi-même demeurons pleinement engagés à cette tâche, à l’échelle nationale.

Sur le plan local, je suis intervenu à plusieurs reprises auprès des autorités préfectorales et sanitaires pour un déploiement des centres de vaccination sur toute la circonscription. Je me suis également mobilisé auprès des élus du Haut-Florival, pour favoriser l’installation d’un nouveau médecin sur ce secteur. Et j’ai enfin défendu la création d’un cabinet d’imagerie médicale, doté d’un Scanner et d’une IRM, entre Colmar et Sélestat.




Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square